• Un petit bricolage de Noël vite fait : les guirlandes sont faites de cotons à démaquiller, cousus à la file. Mademoiselle Chipie s'est bien fait plaisir pour les sortir tous du paquet, pour une fois que c'était permis !!


    votre commentaire
  • Durant ces 3 ANNEES !! (je ne m'en remets pas) j'ai donc assez peu tricoté. Mais qu'ai-je donc bien pu faire pour m'occuper, alors ? vous demandez-vous. Sauf vous, bien sûr, mères de famille de trois enfants (ou  plus) et qui travaillent (ou pas), et qui avez donc une vague idée de ce qui a bien pu m'occuper.

    Si on met de côté le banal quotidien courses-cuisine-ménage-boulot-paperasses, j'ai essayé d'avancer petit à petit sur la décoration de notre appartement. 

    Pour revenir un peu en arrière, nous avons acheté cet appart en 2005, aux héritiers d'une très vieille dame qui y avait habité depuis son enfance, à vue de nez les années 1920. L'immeuble avait alors une quinzaine d'années au pire. Peu de changements y avaient été apportés depuis : une chaudière à gaz et quatre radiateurs en acier à une date indéterminée, un mini-ballon d'eau chaude dans les années 1970, date à laquelle furent probablement aussi installés la douche et le lavabo qui créèrent la salle de bain. Deux couches de papier peint.

    Pour résumer en termes d'agent immobilier, l'appart avait "beaucoup de charme". Tout était à refaire. En trois mois nous avons donc fait refaire toute la plomberie, les fenêtres, et mon compagnon (qui avait alors des horaires et congés assez maniables) avec l'aide d'amis a refait toute l'électricité, encastrée donc de fait tous les enduits, plus poncé et vitrifié le parquet.

    Quand nous avons emménagé, à Noël 2005, tout était bien sûr "presque" fini : la photo ci-dessus, par exemple, vous montre la cuisine. Ah ah ah.

    Après donc quelques ajustements de première minute réalisés pendant les vacances de Noël, genre mettre en route le chauffage, installer un évier et un robinet (je vous rassure la baignoire marchait, donc pas de problème pour y faire la vaisselle), nous étions fin prêts au 1er janvier 2006 pour attaquer la suite : la déco.

    Etape 1 : carrelages, peintures ; étape 2 : meubles adaptés, luminaires, rideaux, et cadres au mur.

    Bientôt quatre ans après nous n'avons pas encore fini l'étape 1, sauf par endroits.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique