• Hors sujet


    Vous en aviez déjà eu quelque aperçu mais je ne fais pas que tricoter
    dans la vie. Pour ne s'en tenir qu'à mes activités créatives, il
    m'arrive donc en effet de broder, de coudre, mais surtout de cuisiner.

    Cela n'a certes rien de très original : très probablement vous cuisinez
    aussi une ou deux fois par jour. Et l'aspect créatif dans "mais
    qu'est-ce que je vais faire à manger" a probablement comme pour moi
    cessé de vous amuser depuis un bon bout de temps.



    Malgré tout je continue parfois à cuisiner pour le plaisir, et en
    général je suis rarement une recette à la lettre, au grand atterrement
    de ma famille , imperméable à mes besoins d'expression créative et ne
    voyant vraiment pas qu'est-ce qui peut bien me pousser à rajouter des
    écorces d'oranges dans "les truffes au chocolat, qu'on fait tous les
    ans avec une recette éprouvée et qui n'a pas besoin d'être améliorée
    merci beaucoup". Et "pourquoi tu as mis des noisettes dans le gâteau au
    chocolat moi je voulais sans noisettes".



    Ce qui m'amuse aussi beaucoup c'est de concilier cuisine et économie,
    c'est à dire d'apprendre à faire les choses qu'on vend dans les
    magasins. J'ai depuis longtemps appris à faire du pain. Le côté
    économie est très faible, vu que le pain c'est déjà pas cher et que
    celui que je fais à la maison est mangé en gros quatre fois plus vite
    que celui du magasin. Voire plus. Par exemple il m'arrive d'acheter une
    baguette (400 g) et d'en jeter la moitié le lendemain (oui je sais moi
    aussi j'ai horreur de jeter du pain mais 1) je ne connais pas d'éleveur
    de lapins dans mon quartier 2) les enfants ne veulent pas de pain perdu
    3) j'ai déjà assez de chapelure). En revanche si je fais 1 kg de pain
    un après-midi il est rare qu'il voie le 2e petit-déjeuner.



    Récemment je me suis tournée vers les desserts. Pas les gâteaux c'est
    mauvais pour ma ligne. J'ai appris le tiramisu, mais c'est un peu long
    et puis le mascarpone c'est pas donné et les enfants n'en mangent pas.
    Alors j'ai appris à faire la Danette au chocolat. Avec du cacao et de
    la maïzena.Ca marche très bien, je vous jure. Malheureusement les
    enfants sont de vrais fils de pub, si c'est pas dans un pot avec écrit
    Danette dessus il ne veulent rien savoir.

    J'ai eu une autre idée : ma fille aime bien le lait ribot, et le yaourt
    liquide. A l'hôtel où nous étions en vacances il y avait à chaque repas
    de grands saladiers de yaourt liquide et elle en a plusieurs fois mangé
    d'elle-même. Connaissant la petite mangeuse qu'est ma fille, toujours
    pressée de sortir de table pour faire autre chose, c'est un signe. J'ai
    donc entrepris d'apprendre à faire le yaourt maison. J'ai donc lu des
    tas de recettes sur le net avant de me lancer, et mon premier essai est
    très réussi. Je suis archi fière de moi mais ça laisse totalement
    froids tous les membres de la maisonnée, je viens donc chercher des
    félicitations auprès de vous.



    Recette du yaourt maison à la cocotte-minute :

    un litre de lait frais entier (pasteurisé mais non UHT)

    un yaourt nature d'une marque qui vous plait (pour moi Malo)

    une cocotte-minute

    un saladier qui rentre dans la cocotte



    J'ai chauffé le lait jusqu'à ce qui soit bien chaud au doigt mais
    supportable (une quarantaine de degrés) et je l'ai mélangé dans le
    saladier avec mon yaourt.

    J'ai fait bouillir un peu d'eau dans la cocotte, puis sortie du feu j'y
    ai installé mon saladier avec une assiette en guise de couvercle, et
    j'ai fermé la cocotte. Je me suis installée devant le film du soir. A
    la pause pub je suis allée vérifier et comme mon eau avait refroidi je
    l'ai un peu réchauffée.

    A la fin du film le yaourt était tiède et avait commencé à bien prendre
    (consistance lait ribot) et comme je le voulais liquide j'ai donc
    arrêté là et je l'ai mis au frigo. Ce matin il était encore un peu
    plus ferme genre velouté. Délicieux. Pas besoin de sucre. Evidemment ma
    fille n'a pas voulu goûter.



    Si on veut on peut aussi aborder ça comme un cours de chimie organique,
    chapitre les fermentations. Dans le genre c'est encore moins difficile
    que le pain et sûrement moins difficile que le vin.




  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Septembre 2005 à 22:06
    et les bananes...
    Sautées ou bouillies ces bananes un peu mures que tu avais voulu recyclées en légumes ? Pour ce qui est des truffes : il y a des recettes qu'on attend toute l'année. On ne les fait qu'une fois pour retrouver le goût des fêtes de fin d'années de notre enfance... Y avait pas d'écorces d'orange dans mon enfance. Fallait y penser avant, lol ! Pour le yaourt, bravo. Je t'ai pas assez félicitée hier. Je voulais gouter, j'ai oublié. En même temps les crêpes au Nutella prêtent à la confusion de l'esprit.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :